Utiliser les scores à risques polygéniques comme outils de prédiction des maladies communes

Thèmes:
SymposiumLa santé des populations au cœur de la transformation
Quand:
jeudi 21 nov.   02:00 PM à 04:00 PM (2 heures)
Où:
Académie A et B
Discussion:
0

L’engouement vers une médecine prédictive et personnalisée grâce aux progrès récents en génétique fait intervenir et soulève des questions importantes concernant les enjeux scientifiques, technologiques, sociaux, économiques, éthiques et juridiques. La multiplication des tests génétiques exige de mettre en place des stratégies adéquates et une évaluation objective de la portée immédiate et future sur le système de santé et sur la pratique médicale en général et surtout sur le droit au respect de la vie privée du patient en particulier. 

Comme la plupart des maladies rares et communes dites multifactorielles ont une importante composante génétique, les tests de prédisposition génétiques (ou score de risque polygénique) à certaines pathologies pourraient constituer un outil très utile pour améliorer particulièrement le traitement thérapeutique et la prestation des soins de santé en général. 

À l’heure actuelle, l’utilisation des tests génétiques prédictifs, entre autres, dans les maladies cardiovasculaires, l’Alzheimer, la dépression et différents types de cancer dans le but d’individualiser les mesures de prévention et les options thérapeutiques suscitent beaucoup d’intérêt et peuvent avoir une valeur prédictive élevée dans le cas où leur utilité clinique est démontrée. Les conséquences sur la prise en charge du patient dépendent essentiellement de la capacité de discrimination et surtout la capacité de reclassification des facteurs de risques qui constituent le modèle ou le test génétique. 

Nos conférenciers de ce symposium vous feront la démonstration de l’importance et de l’utilité clinique de 2 exemples réussis de tests génétiques pour les complications micro et macrovasculaires du diabète de type 2 et du cancer de sein suscitant l’espoir dans la médecine personnalisée et nos spécialistes mettront la table pour une discussion ouverte et réfléchie sur les principaux enjeux éthiques de cette médecine du futur.

Modérateur
CRCHUM
Axe Cardiométabolique - Chercheuse
Présentateur
CRCHUM
Axe Cardiométabolique et Médecine générale - Chercheur

Statut d'inscription

Vous devez vous inscrire à l'événement pour assister à cette session

S'inscrire

Cette session a une capacité maximale de 140 personnes.

Nombre de personnes inscrites: 0.